Prendre un chien par la peau du cou

Beaucoup de propriétaires pensent bien faire en prenant leur chien ainsi. Certains vétérinaires et dresseurs conseillent même d'agir de cette manière pour réprimander le chien ; allant même jusqu'à dire que c'est ce que ferait une mère vis-à-vis de ses petits.
Ah bon, vraiment ?
Ce comportement n'existe tout simplement pas chez les chiens. Jamais vous ne verrez une mère prendre ainsi ses petits pour les réprimander. C'est tout bonnement un mythe.

En fait, les seules fois où vous pourrez voir une mère prendre ses chiots en gueule, c'est quand ceux-ci sont dans leurs 3 premières semaines d'existence et qu'ils ont encore du mal à se déplacer. La chienne peut alors les aider en les prenant ainsi. En dehors de ce cas de figure, ce comportement n'existe pas. Et au-delà des 3 semaines d'un chiot, ce comportement disparaît totalement.

En fait si, il y a un autre cas où on peut voir un chien en saisir un autre par la nuque et éventuellement le soulever et le secouer, c'est pendant une sérieuse bagarre. Et ce comportement correspond à un rituel de mise à mort.
Si le chien saisi à la nuque ne capitule pas très rapidement, en se couchant sur le dos par exemple, alors ça peut être très grave voire fatal.

Alors oui, prendre un chien par la peau du cou peut fonctionner. Mais à quel prix ? Celui d'obtenir l'obéissance par la peur et la soumission forcée ?
Ça ne fait pas partie de mes méthodes.

Il faut se demander à quoi peut correspondre ce comportement pour lui. Quel est le message qu'on envoie au chien à ce moment, quand on le saisit par la peau du cou et qu'on le secoue ? D'autant plus qu'au moment de le prendre de cette manière, son propriétaire ne se trouve certainement pas dans les dispositions les plus amicales. Ça aussi le chien le sent.

Tout cela participe à créer une situation qui, même si elle n'est pas forcément traumatisante, peut être symboliquement très violente pour le chien.

Pour toutes ces raisons, je déconseille fortement de prendre son chien par la peau du cou.

37 commentaires:

  1. Et que conseillez vous en substitution?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Tout dépend du contexte. Mais avant cela, il faut se demander si ce que vous considérez comme une bêtise faite par le chien en est bien une pour lui. Peut-il avoir réellement conscience de ce qu'est une bêtise ?
      Il n'est pas si simple de répondre à cette question mais il est nécessaire de se la poser.
      Ensuite, il faut se poser la question de l'efficacité des méthodes punitives. Comme je le dis dans l'article, oui ça peut être efficace ; mais n'y a-t-il pas moyen d'obtenir encore de meilleurs résultats sans aller jusqu'à la maltraitance physique et/ou psychologique ? La réponse est catégoriquement oui.

      Il est notamment beaucoup plus efficace d'être dans un rapport gagnant/gagnant avec le chien. Si vous attendez de lui qu'il ne fasse pas telle ou telle chose, qu'a-t-il à y gagner ?
      Intéressez-vous entre autre au Principe de Premack. C'est une excellente approche en matière de relation et d'éducation.

      Et pour finir, si vous me donniez un contexte précis, je pourrais vous répondre plus précisément.

      Cordialement

      Supprimer
    2. Merci de votre réponse. Cas concret:
      Notre chien (un jack femelle d'un an) n'est pas autorisé à monter sur un siège/fauteuil/lit de son propre chef, il peut l'être, dans certaines circonstances (sur le canapé), sur nos genoux et à notre autorisation (hors de ses demandes: les pattes appuyées sur nos jambes). Cette autorisation lui est accordée uniquement si assis en position d'attente. Celà fonctionne assez bien mais parfois le chien monte sans être appellé (et essaie de prendre une place dominante entre ma femme et moi) et dans ce cas nous le remettons par terre avec un ordre simple: 'Non' ferme. Si le chien récidive nous le prenons par la peau du coup en le reposant au sol (sans le laisser tomber et sans l'agiter) avec un "Non" plus fort. Nous avons aussi prévu un coussin juste pour elle à côté du canapé qui lui est libre d'accès mais les jacks "essayent" dès qu'ils peuvent de tester les limites. Que préconisez vous dans cet exemple? (L'objectif de limiter l'accès à certains endroits et meubles me semble justifié surtout en prévision de l'arrivée d'un bébé)

      Supprimer
    3. Bonjour Gabriel,
      Un chien n'essaie pas de prendre une place dominante. La notion de hiérarchie de dominance lui est étrangère. Et j'ajoute que la hiérarchie de dominance interspécifique (entre des espèces différentes) est inexistante dans tout le règne animal.
      Quand il s'agit d'acquérir, partager ou défendre une ressource, un chien peut faire preuve de dominance. C'est à dire qu'il entre en compétition avec un autre individu pour une même ressource. Mais la dominance est un phénomène éphémère et fluctuant, elle ne vise en aucun cas à établir une structure sociale durable et figée ; contrairement à la hiérarchie de dominance.
      Pour résumer les choses, oui les chiens peuvent faire preuve de dominance mais aucun chien n'est dominant (rang ou position fixe dans une structure sociale intraspécifique) ; contrairement à une superstition populaire qui a encore malheureusement la vie dure.

      Pour le cas que vous exposez, le fait de monter sur le canapé est peut-être pour votre chien un bon moyen de capter votre attention et de s'accaparer ainsi non seulement une ressource de confort (le canapé) mais aussi affective (votre attention). Et dans ce genre de cas, la première chose à faire est justement de n'accorder aucune attention au chien sous peine de renforcer involontairement son comportement. Pas un regard, pas un geste, aucune manipulation, aucune parole... rien.

      Ensuite, s'il continue de monter, il s'agira de l'en faire descendre en lui faisant comprendre qu'il a tout à perdre en restant sur le canapé (à commencer par votre attention) et tout à gagner à en descendre (une récompense qui peut être votre attention, des caresses, une friandise, un jeu... peu importe tant que ça marche).

      En répétant ce genre d'exercice, vous allez finir par rendre plus probable l'apparition du comportement désiré (il descend facilement du canapé voire n'y monte plus).
      Il est important de garder à l'esprit que le chien est un opportuniste. S'il a quelque chose à gagner à descendre ou à ne plus monter sur le canapé, il se montrera rapidement plus coopératif et obéissant.
      En revanche, s'il ne fait qu'être perdant en descendant du canapé ou en n'y montant plus, son comportement aura peut de chance de changer.
      C'est aussi simple que ça.

      Je vous invite de nouveau à vous intéresser au Principe de Premack. Vous verrez, c'est non seulement extrêmement intéressant mais aussi très efficace. Et pas qu'avec les chiens d'ailleurs.

      Supprimer
    4. Bonsoir,

      juste je voulais dire à propos de dominance, un chien certes, mais pas un nordique !
      Tout ce paragraphe est obsolète pour les nordique :

      "Et j'ajoute que la hiérarchie de dominance interspécifique (entre des espèces différentes) est inexistante dans tout le règne animal.
      Quand il s'agit d'acquérir, partager ou défendre une ressource, un chien peut faire preuve de dominance. C'est à dire qu'il entre en compétition avec un autre individu pour une même ressource. Mais la dominance est un phénomène éphémère et fluctuant, elle ne vise en aucun cas à établir une structure sociale durable et figée ; contrairement à la hiérarchie de dominance.
      Pour résumer les choses, oui les chiens peuvent faire preuve de dominance mais aucun chien n'est dominant (rang ou position fixe dans une structure sociale intraspécifique) ; contrairement à une superstition populaire qui a encore malheureusement la vie dure.
      "

      bonne soirée :)

      Supprimer
    5. Euh non... il n'y a pas d'exception à la règle ;) .

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. Bonjour, j'ai un malamute éduqué en méthode positive et il n'y a aucun problème de "dominance" bien que beaucoup de tempérament. Avez vous déjà vu un éléphant dominé une girafe ? Le chien n'a plus à chasser, il n'est plus en insécurité, il n'a plus rien de sauvage. Un chien nordique demande à être traité avec respect et dignité, en retour il obéira et vous devouera une intense amitié

      Supprimer
  2. D'accord, il faut savoir que les symboles appartiennent à la culture (pas forcément humaine). Cette culture est entrenue par la pluralité des êtres qui communique entre-eux et se repère grâce à des signes intermédiaires. Sans culture, les symboles n'existent pas, car ils proviennent du fruit de la communication.

    Si vous vivez avec un seul chien et que ce chien n'en a jamais ou très peu côtoyer d'autre, il ne peut pas (ou il y a très peu de chance, tout dépendant du nombre de fréquence qu'il a côtoyer d'autres chiens) d'avoir été influencer par ses chiens. Le symbole de mort qu'un chien comprendrais en ce battant avec un autre chien ne peut être compris par votre chien, puisqu'il ne la pas appris dans sa communication avec les autres chiens.

    Comme il ne dispose pas de cette symbolisation, il est impossible pour lui de ce figurer que vous lui lancer des menaces de mort. Il va, comme tout les êtres de ce monde, apprendre à associer vos gestes et symboles avec les conséquences qui en découles et les expériences qu'il en aura subit.

    Si donc vous le prenez par le cou et que vous associez ce geste au fait de le réprimer, il y a de très forte chance qu'il finisse par être influencer par votre représentation et qu'il interprète votre geste, non comme un signe de mort, mais comme un signe de désapprobation.

    Vous pouvez donc, dormir sur vos deux oreilles, cet article ne dispose d'aucune raison valable qui justifie sa conclusion et n'est en rien rigoureux aux sens scientifique. Je ne dis pas de faire n'importe quoi avec votre chien non-plus comme le secouer inutilement, mais si le prendre par le cou ne lui fait pas mal et lui permet de comprendre, sans associer votre geste à un symbole d'oppression qu'il aurait connu dans le passé, il n'y a rien de mal à agir ainsi.

    De plus, il n'y a rien dans le gène d'un chien qui va lui faire interprété votre geste dans ce mauvais sens. Les symboles tienne de l'acquis (le construit-social), il ne sont pas inné chez les êtres. Sans socialisation, il n'y a pas de construit-social.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Ce que vous écrivez n'est pas tout à fait juste.
      Chez les chiens, nous trouvons des patrons-moteurs en grand nombre. Ces patrons-moteurs sont des comportements innés et se manifestant instinctivement après exposition à certains stimuli.
      Par exemple, un chien qui veut mettre à mort une proie ou un autre chien sait d'instinct que le meilleur moyen est d'enserrer le cou avec sa mâchoire pour immobiliser, étouffer et/ou briser la nuque. C'est quelque chose qui ne s'apprend pas.
      Les patrons-moteurs s'expriment en bien d'autres circonstances ; notamment pour les comportements reproducteurs, d'élimination ou encore de prédation.

      Et si l'on considère qu'en effet un chien sait d'instinct comment tuer, on doit alors aussi considérer qu'il sait d'instinct comment il peut être tué.

      Ce que vous décrivez des symboles est très vrai... si c'est appliqué à l'homme. Quand je parle de symbolique de mise à mort, il faut comprendre que même si le geste n'est pas forcément violent, le message envoyé en prenant un chien ainsi, lui, peut l'être.

      Supprimer
    2. Je ne suis pas sûre qu'un chien sache ce qu'est la mort. En revanche, il sait serrer, secouer et éventrer. Il fait de même avec une peluche. Est-il capable d'imaginer qu'une telle chose puisse lui arriver, c'est moins sûr.

      Supprimer
    3. Qu'un chien sache ce qu'est la mort, bien évidemment que non ; comme tous les vivants en fait.

      Cela étant, un chien sait reconnaître le danger.
      On ne peut pas non plus exclure que s'il sait instinctivement comment immobiliser et tuer une proie, il puisse aussi reconnaître qu'il est en danger quand ces mêmes moyens sont employés contre lui.
      De la même manière, on peut reconnaître une relation de cause à effet entre, d'un côté, un chien qui mord plus violemment s'il a dans la gueule une proie qui s'agite et, de l'autre côté, un chien qui s'immobilise quand il est saisi par la peau du cou ou renversé sur le dos.
      Dans d'autres cas, les chiens ne se laissent pas faire, et c'est source de conflit voire de morsure.

      Dans TOUS les cas, prendre un chien par la peau du cou, c'est envisager sa relation avec lui sous l'angle du rapport de force, de la contraire, de la soumission forcée et donc de faire preuve d'autoritarisme plutôt que d'autorité.
      Il n'y a rien de sain là dedans.

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Mon chiot (3mois) sait faire ses besoins sur des journaux mais parfois (50/50) il les fait en dehors lorsque je n'y suis pas le plus souvent. De plus il fait depuis peu pipi sur notre lit ce qu'il ne faisait pas avant.
    Comment puis je faire pour lui faire comprendre qu'il ne faut pas ? Mon compagnon l'a attrape par la peau du cou mais cela m'est insupportable ...
    Merci
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Comme vous avez pu le lire dans mon article, prendre un chien par la peau du cou n'est vraiment pas une bonne méthode.
      Cela fait partie des nombreuses superstitions à propos des chiens et de la manière dont il faut interagir avec eux.
      Les nombreux progrès en matière d'éthologie permettent depuis presque 40 ans d'avoir une approche bien plus respectueuse de la nature d'un chien et de son mode de communication.

      Maintenant, concernant les soucis de propreté avec votre chiot, je vous invite à plutôt me contacter par téléphone (voir la page Consultations) ou à me laisser le votre dans la page Contactez moi.
      Il me faut avoir plus d'informations avant de pouvoir envisager la moindre solution.

      Cordialement

      Supprimer
  4. mon chien fugue et l'appel tétu il ne vient pas même quand je tourne le dos; par la colère je l'attrape par la peau du cou...Une fois de retour à la maison je le caresse; au fond de moi je me demande ci il à compris maintenant que fugué est grave.

    RépondreSupprimer
  5. suite à une fugue répétitif; et les "non!" et poursuit sa fugue; je me suis dit de prendre par la peau du cou le calmera et peut être ne le fera t'il plus; est ce la bonne solution?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Non, ça n'est pas une bonne solution. L'article que j'ai écrit sur la prise par la peau du cou est, je crois, suffisamment explicite à ce sujet.

      Si votre chien fugue, il faut d'abord essayer de comprendre pourquoi. Et seulement à partir de moment, voir ce qu'il est possible de faire pour qu'il ne fugue plus.

      N'hésitez pas à consulter un comportementaliste.

      Supprimer
  6. Je ne suis pas d'accord avec cet article car il ne peut pas être appliqué à tout type de race.

    Dans le monde du husky, la mère contribue à l'éducation des chiots jusqu'au sevrage et lorsque ses chiots font n'importe quoi, elle recadre et ça consiste justement à les chopper par la peau du cou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vincent,

      Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d'accord mais je doute que vous puissiez réellement voir un jour un mère prendre ses chiots par la peau du cou pour les réprimander ; quelle que soit la race.
      Ce que l'on peut voir en revanche, c'est une mère qui va enserrer la gueule de son chiot ou l'immobiliser au sol.
      Comme je le dis dans mon article, la prise par la peau du cou en soulevant le chiot - par la nuque plus exactement - peut s'observer uniquement pendant les toutes premières semaines de la vie du chiot et ce comportement consiste à les aider à se déplacer.

      Employer cette méthode avec un chien peut non seulement s'avérer dangereux pour lui mais peut aussi, comme je le disais, lui envoyer un message assez violent.

      Supprimer
  7. Bonsoir
    Ma chienne de 2 mois et demi nous mord au cou main visage à chaque fois qu'elle fait des fêtes. aujourd'hui elle m'a mordue jusqu'au sang, même chose pour mon épouse. Je l'ai alors pris par la peau du cou. Elle s'est débattue et à essayer de mordre tout en gémissant. Que faire car la stimuler en positive y les coups de langue et en fuyant les coups de gros puis l'ignorer ne marche pas .
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Tout d'abord, pardonnez moi de vous répondre aussi tardivement.

      Avez-vous pensé à consulter un comportementaliste ?

      Cordialement

      Supprimer
    2. 2 mois et demi, un peu tôt pour un comportementaliste....laissez la grandir encore un peu, elle comprendra d'elle-même en l'ignorant ou avec un "non" ferme à plus long terme !

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Ma chienne de 10 mois (boerder colis) fait constamment ses besoins dans l'appartement dès que nous ne sommes plus là. Et parfois elle le fait même la nuit.
    Pour la punir, je la prend par la peau du cou en l'emmenant vers sa bêtise pour la gronder.
    Avez-vous une solution pour qu'elle arrête de faire ça?
    Cordialement
    Robin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Si ce n'est déjà fait, la première chose à faire est d'emmener votre chienne chez un vétérinaire afin de vérifier qu'il n'y a aucun problème de santé lié à sa malpropreté.
      S'il n'y a rien de ce côté, je vous encourage à consulter un comportementaliste.
      Si vous êtes en région parisienne, vous pouvez me contacter directement par téléphone (voir la rubrique Consultation) ou par mail dans la rubrique Contactez moi.

      Cordialement

      Supprimer
  9. Bonsoir, je suis très surpris et inquiet par votre affirmation "En fait, les seules fois où vous pourrez voir une mère prendre ses chiots en gueule, c'est quand ceux-ci sont dans leurs 3 premières semaines d'existence et qu'ils ont encore du mal à se déplacer." Ma chienne Cane Corso vient d'avoir 3 chiots avec un labrador depuis une semaine (hélas un est mort à la naissance). Elle prend les deux chiots par la partie supérieure du cou, dans sa gueule et les déplace et les replace ainsi. Croyant bien faire, j'ai appliqué la même méthode doucement pour en déplacer un le temps de nettoyer un peu sa couche et il s'est mis à hurler comme si c'était douloureux alors que lorsque Carlita le fait, ils n'ont aucune réaction bruyante. La maman aurait-elle un trouble du comportement SVP et agressive (pourtant elle semble adorable et consciencieuse avec ses petits qui sont mignons comme tout. Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christophe,

      Je n'ai pas compris ce qui vous rendait si inquiet et ce qui vous avez tant surpris dans mon affirmation puisqu'il semble que votre chienne a exactement le comportement que je décrivais dans mon article.
      Pourquoi pensez-vous qu'elle aurait un trouble du comportement et qu'elle serait agressive ?

      Supprimer
  10. Je tombe ici par hasard, j'ai un soucis avec une jeune Flatcoated retriever, passionnée de chasse, aucun soucis particulier à la chasse, elle a eu la chance d'y être quasiment tous les jours depuis cet été, elle va avoir 1 an.
    Par contre, dès qu'elle est seule, ou pas à la chasse, elle me dévore tout ce qu'elle peut, défonce les poubelles, étale mon linge en ouvrant la buanderie, spécialiste dans le fil électrique, elle m'a déjà broyé plusieurs cables
    Le dernier , pour l'avoir à l'oeil, je l'avais placée devant dans la voiture, j'avais les câbles de démarrage sous le siège, une fois la nuit tombée ( on avait 10 heures de route ) elle a réussie à me mettre cela en pièce.
    Elle cohabite avec une vieille Flatcoated, et il est clair qu'il y a un esprit de compétition permanent ( principalement pour la chasse ) mais sans avoir l'une des deux de lésée.
    Donc je ne sais pas si elle fait cela par "vengeance", pour que je m'interesse à elle, bref, je ne comprends pas, ne sais pas comment réagir, je suis obligé de la museler, ou de l'enfermée en cage
    Même muselée, il y a 3 jours, elle a réussie à me vider 4 gros sacs poubelle de 100 L et tout étaler dans le jardin...
    AUtre exemple, elle m'avait vidé mon atelier en étalant tout dans le jardin aussi, en 1 H de temps, je ne sais même pas comment elle s'y est prise, à mon réveil, j'ai cru à un cambriolage....
    Si vous avez des pistes, je suis preneur....
    Je ne sais pas si je vais retrouver ce forum, mon adresse mail est v.bastaert@gmail.com
    D'avance
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Le mieux que je puisse vous conseiller est de consulter rapidement un comportementaliste.
      Si vous ne savez pas comment en trouver/choisir un, n'hésitez pas à me demander de l'aide.

      Cordialement

      Supprimer
  11. bonsoir,
    mon chien s'est amusé avec un autre chien a la plage, et c'etais nikel, aujourd'hui il s'est encore amusé avec ce chien et toujours bien, mais a un moment l'autre chien ne pensait qu'a le saisir par la nuque (c'est un américain staff d'un an), c'est pas la première fois que ca m'arrive avec mon chien, lorsque je ballade avec un amie (d'ailleurs on peu plus balader nos chiens ensemble par rapport a ça)son chien aussi essaye de l'attraper par la nuque (c'est un croisé malinois d'un an et le mien un croisé labrador de deux ans). Et ca arrive souvent ce genre de comportement quand je promène mon chien, par contre mon chien ne l'a jamais fait ça.
    Que comprenez vous ?

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir,
    Je me tourne vers vous car j'ai un soucis avec mon Chien (logique ��).
    Voilà j'ai un landseer mâle de 2 ans et demi et il adore embêter les autres chiens .. je m'explique : je fais régulièrement des balades canines collectives et suivant les chiens il mordille le cou ou le dos sauf que certain sont pas d'accord (tu m'étonnes il fait mal avec ses dents ) du coup les autres chiens grogne , montre les dents et dans ce cas il se recule mais recommence .. de ce faite j'ai peur que ça dégénère . Je ne comprend pas ce comportement, pouvez vous me l'expliquer ? Est il possible de le faire arrêter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il vaut mieux que vous laissiez agir les chiens entre eux pour régler leurs éventuels problèmes.
      Quant à expliquer le comportement de votre chien, je dispose de trop peu d'information pour ça.

      Supprimer
  13. Bonjoir,
    Je suis fascinée par les comportements canins et j'en apprends tous les jours.
    On m'a toujours dit et j'ai toujours lu qu'on pouvait prendre un chien par la peau du cou pour lui apprendre ce qui est mal. (Tout comme on m'a toujours dis qu'il y avait des chiens dominant et des chiens soumis lol).
    Bref je voulais savoir si le fait d'attraper un chien par la peau du cou veux forcément dire qu'on va le mettre à mort? Je trouve ça un peu étrange puisque les chiens eux-mêmes s'attrape par le cou pour jouer.
    Mon bouvier bernois (qui est adorable avec tout être vivant) attrape l'une de mes croisés beauceron par la peau du cou et sa l'éclate.
    J'ai aussi ma croisé labrador qui joue en "attaquant" au cou.
    Mes 3 chiens le font en fait. Et ceux de mes parents aussi.
    J'ai vécu pendant un temps chez elle avec les 5 réunis et c'était folklore quand ils se m'etaient à jouer ^^
    Si quelqu'un extérieur qui ne connaît pas les codes canins passait à ce moment là il aurait dit qu'il fallait les empêcher de ce battre lol.
    Voilà pourquli j'aimerai savoir :-)
    Mes chiens l'ont toujours fais et ce n'est en aucun cas pour ce mettre à mort donc je voudrai comprendre ^^
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Déjà, apprendre à un chien ce qui est mal me paraît une approche plutôt casse-gueule.
      Dans la plupart des cas de ce que les gens appellent des troubles du comportement, le chien adopte en fait des comportements tout à fait normaux par rapport à des situations anormales qu'il subit.
      J'ajoute que ces soi-disant problèmes de comportement sont pratiquement toujours systémiques. Autrement dit, le chien n'est pas le seul en cause et certainement pas le seul sur lequel il faut agir.
      Enfin bref, on pourrait sûrement débattre un long moment pour déterminer ce qui est vraiment mal ou non chez un chien.

      Quand des chiens jouent à s'attraper par le cou et quand ils le font pendant une bagarre, il n'y a pas lieu de penser qu'ils perçoivent ces actions comme étant le même comportement.
      Dans mon article, je parle bien de la prise au cou qui consiste à réprimander le chien. Ce dernier a peu de chance de percevoir ça comme un jeu.

      Supprimer
  14. J'adore mon chien; on s'entend vraiment bien et je précise qu'il n'a jamais fait une seule bêtise. Je n'ai jamais eu à le réprimander, c'est simple mon chien est parfait et nous nous parlons. En revanche, comme il dort sur mon lit, parfois il descend pour aller boire un coup, faire un tour dans l'appartement, un pipi sur le balcon... et quand il rentre, il attend en bas de mon lit et je l'attrape parfois délicatement par la peau du cou pour le hisser sur le lit... Horreur, je viens de découvrir qu'il doit se sentir puni, pourtant il attend et me demande de la monter... je croyais que c'était un petit rituel. Rassurez-moi, est-ce que je traumatise mon chien sans le savoir ?? Merci !

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour
    Ma chienne de 3 mois est un border collie croisé golden et à plusieurs reprises je l’ai prise par le cou pour lui interdire de monter sur le canapé
    Depuis elle m’ignore complètement.
    Comment inverser la tendance ?

    RépondreSupprimer
  16. Si non, vous avez une autre solution..?
    Car ecrire 40 lignes pour expliquer que cela n'est pas conseillé, tout le monde peut le faire..! ��

    RépondreSupprimer
  17. J'ai suivi ce mythe après l'avoir appris par, je vous le donne en mille: CÉSAR MILAN ! Heureusement je ne l'ai fait qu'une seule fois sur mon petit chien (lhassa abso femelle).

    RépondreSupprimer

 

Articles les plus consultés

Qui suis-je ?

Ma photo
Ermont, Ile de France, France
En tant que comportementaliste, je suis spécialisé en comportements canins et j'interviens dans la relation homme-chien. J'aide les propriétaires à mieux comprendre leur chien et à mieux se faire comprendre d'eux. Mon approche est éthologique et systémique.