Le terme dominant ne s'applique pas aux chiens domestiques

Suite à une discussion que j'ai eue hier sur l'usage du mot dominant à l'endroit des chiens domestiques, on m'a répondu que ce mot pouvait en effet être mal choisi mais que c'était un abus de langage sans importance. Qu'un simple mot, sans autre précision, n'avait aucune valeur.
Il se trouve que pour beaucoup, le mot dominant a pourtant bien une valeur qui peut être appliquée aux chiens domestiques. Et c'est là une profonde erreur.
Un chien grogne sur un autre
source : http://www.primitif-addict.com/

Quelles idées transmet-on en employant le mot dominant ?


Le problème avec le mot dominant est qu'il véhicule un certain nombre de mythes qui sont parfois pris pour des dogmes.
Les principaux concepts derrière le mot dominant sont :
  1. l'idée d'une hiérarchie
  2. l'idée d'un caractère affirmé qui, s'il n'est pas maté, peut amener à des comportements dangereux
  3. l'idée que le propriétaire n'a pas d'autorité ou qu'il doit se remettre en question pour en avoir une
  4. l'encouragement à ce que le propriétaire soit le chef de meute
D'une manière générale, la société n'aime pas les chiens qu'elle qualifie de dominants. Elle ne les tolère pas. Allant parfois jusqu'à culpabiliser les propriétaires pour leur manque d'autorité et de savoir-faire.
  • attention, si vous le laissez faire, il va prendre le dessus et sera irrécupérable
  • attention, s'il mange avant vous, il va se considérer comme le dominant. Ne faites jamais ça.
  • attention, ne le laissez pas tirer en laisse, il doit comprendre qu'il n'est pas le dominant
  • attention, si vous le laissez mordiller c'est qu'il vous domine
  • Ne le laissez pas passer la porte avant vous, il se considèrerait comme le dominant
  • Forcez le à se soumettre, il doit comprendre que c'est vous le dominant. C'est bon pour lui.
  • etc.

Dominant, un mot utilisé pour tout... et surtout n'importe quoi

Le mot dominant est devenu un fourre-tout dont se servent allègrement les uns et les autres pour qualifier le chien dans le moindre de ses comportements qui pourraient être jugés excessifs, intolérables ou encore nuisibles.
Ce faisant, non seulement on n'explique rien de cette manière aux propriétaires mais pire, on les conditionne à interpréter les comportements de leur chien d'après de vulgaires superstitions.

Un chien domestique n'est pas dominant.
Un chien domestique ne vit pas selon une hiérarchie de dominance
Il n'y a aucune nécessité à être le chef de meute
Dominant n'est pas un trait de caractère ; peu importe l'espèce
Aucun chiot, louveteau, gorillon ou lionceau ne peut être dominant

En fait, pour éviter de se tromper ou de tromper les autres, le mot dominant devrait être purement et simplement oublié quand on parle du chien domestique.
Ce simple mot va au-delà de l'abus de langage, c'est une trahison faite aux chiens.

Le mythe du chien dominant dans la relation homme-chien

Dans mon métier, je vois pas mal de propriétaires qui ignorent beaucoup de choses à propos des chiens tout en étant persuadés que certains de leurs comportements les désignent comme dominants.
Le problème n'est absolument pas leur méconnaissance, c'est leurs certitudes et tout ce qu'elles peuvent induire dans la relation homme-chien. Il a juste suffi qu'ils pensent ou qu'ils s'entendent dire que leur chien était dominant pour imaginer que cela pouvait justifier des maltraitances physiques et/ou psychologiques.
Ils n'ont d'ailleurs pas forcément conscience que ce sont des maltraitances. Certains pensent que c'est tout à fait normal et qu'un chien doit être soumis, quitte à user de force.

À ce sujet, il existe deux pratiques assez courantes. Prendre un chien par la peau du cou en le secouant et l'obliger à se mettre sur le dos tout en l'immobilisant ; ce qu'on appelle l'alpha roll. Et bien ces pratiques sont encore conseillées par certains professionnels pour éviter que le chien soit dominant. Il faut le soumettre à tout prix parce que c'est intolérable. C'est à l'homme d'être dominant et non au chien, pensent-ils sûrement.

De grands noms parmi les professionnels du monde canin se sont déjà largement exprimés sur le pouvoir de nuisance du mot dominant. De mon côté, je constate très fréquemment à quel point ce simple mot peut faire des ravages.
On fait porter au chien la responsabilité de quelque chose qui n'existe pas et on le maltraite pour ça !

Un article de Patrick Aufroy sur le chien dominant

J'emprunte à Patrick Aufroy ces quelques mots issus d'un article ( http://akita-inu-elevage-alsace.com/votre-chien-est-dominant/ ).C'est un peu caricatural mais en même temps, cela peut faire naître une belle réflexion sur l'utilisation du mot dominant.

P. = Propriétaire
E. = Éducateur
C. = Chien

P. "Mon chien tire, Mr l’éducateur"
E. "Et oui ma petite Dame c’est parce qu’il est dominant. On va lui mettre un collier étrangleur"
C. On met un collier étrangleur et le chien dit "Aie"…

P. "Mon chien tire toujours, Mr l’éducateur"
E. "Et oui ma petite Dame c’est parce qu’il est dominant. Faut mettre des coups de sonnette."
C. Le chien dit "Aie Aie"

P."Mon chien tire beaucoup quand il voit les autres chiens, Mr l’éducateur"
E."Et oui ma petite Dame c’est parce qu’il est dominant. Faut tirer plus fort."
C. Le chien dit "Aie Aie, Je les trouvais sympas les autres chiens mais plus je m’en rapproche, plus j’ai mal."

P. "Mon chien devient agressif avec les autres chiens, Mr l’éducateur"
E. "Et oui ma petite Dame c’est parce qu’il est dominant. On va lui mettre un collier électrique"
C. Le chien dit "Aieeeee chaque fois que je vois un autre chien, je prends une douleur terrible."

P. "Mon chien s’est retourné contre moi quand il a vu les autres chiens, Mr l’éducateur"
E. "Et oui ma petite Dame c’est parce qu’il est dominant. Je vous l’avais dit depuis le début. Vous avez parlé de l’euthanasie avec votre vétérinaire ?… "
C. Le chien dit …………

Si quelqu’un vous dit "Votre chien est dominant", vous n’avez qu’une chose à dire : "Au revoir, Monsieur"

Pour en savoir plus

Cet article ne fait que dresser un état des lieux sur l'usage du mot dominant.
Pour ce qui est de comprendre pourquoi le chien dominant et la hiérarchie, en tant que modèles d'interprétation des comportements canins, sont des concepts qui ne peuvent pas être appliqués aux chiens domestiques, je vous propose la lecture des articles suivants :

Mythe : Hiérarchie de dominance entre l'homme et le chien
Idées reçues sur le chien dominant

18 commentaires:

  1. BRAVO !!! tout est dit ! je suis à 100% d'accord avec vous !!! et mon chien aussi !! lol

    RépondreSupprimer
  2. Ben je suis pas du tout d'accord, mais c'était intéressant à lire... J'ai à la maison 3 chiennes.. Une hiérarchie était établis, avec le temps, celle-ci c'est modifié.. Pour ce faire il y a bien eu "bagarre" et l'une d'elle s'est bien et bien imposée comme étant la "dominante" ou "chef de meute" ou ... vous lui donnez le nom que vous voulez, mais c'est un fait.
    Et lorsque je vois a quel niveau vous mettez les éducateurs... je crois que cet article n'est pas objectif est à une forte tendance à juger toute une profession (ou activité, là encore, donnez lui le nom que vous voulez) sur quelques cas de plus isolé et mal vu des autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux me permettre pour remettre les choses au clair
      c'est de la domination interespece qu'il s'agit dans cet article.
      et pour ce qui concerne les membres d'une même espèce
      il serait plus juste de parler de hiérarchie.
      La domination parlant toujours d'une obligation à la soumission
      Pour avoir eu un chien "chef de meute". il a toujours été très doux et n'a jamais eu besoin de se battre pour être respecté

      Supprimer
    2. J'ai moi aussi cru que la première partie de l'article faisait référence aux chiens entre eux. Et j'allais dire ici mes primitifs sont très hierarchisés!
      Le dominant pour moi n'est pas un terme négatif! Le dominant c'est le chien confiant, que les autres suivent et respectent, celui qui n'a pas besoin d'en venir à la force mais dont un simple coup d'œil suffit à régler bien des problèmes. D'ailleurs beaucoup de chiens agressifs n'osent pas émettre le moindre signe négatif lorsqu'ils croisent mon male, et lui a juste besoin de marcher fièrement pour se faire respecter. Le combat sera vraiment le dernier recourt notamment si on l'agresse mais là encore il saura se stopper de lui même une fois les choses mises au point. Pour moi c'est ca un dominant, celui qui domine ma meute et la rend plus sereine :)

      Supprimer
  3. Bonjour,

    En éthologie, il y a une très nette distinction entre la dominance et le statut de dominant. Ce que j'écris dans mes articles est qu'il n'existe aucun chien domestique dominant ; et ce, pour la bonne et simple raison qu'il n'y a aucun chien domestique qui s'organise socialement selon une hiérarchie de dominance. Et surtout pas avec une espèce différente de la sienne.
    La dominance, c'est autre chose. La dominance est un comportement de compétition pour l'accès ou la préservation d'une ressource. Le simple fait de parler de dominance d'un côté et de hiérarchie de dominance de l'autre nous oblige à séparer ces deux concepts de l'éthologie et des comportements canins.
    En cela, la dominance est à rapprocher de ce que l'éthologie appelle les comportements agonistiques. En aucun cas la dominance ne vise à installer une organisation sociale hiérarchisée.
    Là où la dominance est un comportement ponctuel, éphémère et fluctuant, la hiérarchie de dominance est une organisation sociale stable et durable.

    Dans mon article Mythe : la hiérarchie de dominance entre l'homme et le chien, je fais justement très nettement la distinction entre dominance et hiérarchie de dominance. Or, pour qu'il y ait un individu dominant, il faut qu'il soit dans un groupe social organisé selon une hiérarchie de dominance.

    D'ailleurs, à propos d'un individu dominant, voici les conditions qu'il faudrait réunir pour pouvoir employer ce qualificatif :
    - Un individu doit se reproduire pour être reconnu comme dominant. Pas de reproduction = pas de dominant possible
    - Pour être dominant, un individu doit être capable de veiller à la survie du groupe auquel il appartient. On imagine bien les chiens domestiques s'occuper de la survie d'un groupe social composé d'humains... voire même d'autres chiens.
    - Pour être dominant, il faut que l'individu s'inscrive dans une hiérarchie de dominance. Cette hiérarchie de dominance n'est possible qu'avec des individus de la même espèce. On n'a encore jamais observé de hiérarchie de dominance interspécifique dans tout le règne animal. De plus, les groupes sociaux qui s'organisent ainsi sont le plus souvent des unités familiales.

    Pour résumer tout cela, on peut dire qu'un chien domestique peut faire preuve de dominance mais aucun d'eux ne peut être dominant.
    De la même manière, on peut parfaitement employer le mot meute s'il s'agit juste, par ce mot, de désigner un groupe de canidés, chiens domestiques inclus. En revanche, si en employant le mot meute on souhaite signifier que le chien domestique s'organise socialement et hiérarchiquement comme une meute de loups ou autres canidés sauvages, alors non, cela ne correspond pas à la réalité du comportement des chiens domestiques. Ce type d'organisation sociale ne fait absolument pas partie des nécessités ou motivations biologiques du chien domestique.

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Pour remettre l'église au milieu du village, comme on dit. La précision est utile et elle permet d'avancer dans la connaissance de nos compagnons.

      Supprimer
    2. Franchement on "encule les mouches" en jouant sur des nuances et des subtilités sémantiques. Bon nombre de propriétaires de chiens on déjà du mal à gérer leur animal, si en plus on commence à jouer sur les mots en fonction du contexte comment voulez-vous que les gens s'y retrouvent. La définition larousse du mot dominant : "qui joue le principal role, qui domine parmi d'autres"
      Quant à la non organisation en meute du chien domestique, je vous invite à venir chez moi observer mes Huskies et vous verrez si la notion de meute et de hiérarchie n'existe pas. Je vous invite également à lire les ouvrages du Docteur Philippe Grandjean qui est une référence dans le domaine des chiens primitifs et des nordiques en particulier ; il y explique très bien la notion de hierarchie simple et croisée au sein d'une meute de nordique.

      Supprimer
    3. Erratum : je parle au dessus du Docteur Dominique Grandjean et non Philippe...

      Supprimer
  4. Bonjour,
    Je voudrais savoir de quelle manière vous expliquez le fait que le chien remette en question son statut de dominant? Et dans ce cas, que faut-il faire pour le réprimander correctement? Je vous avoues que j'ai un gros chien (Berger Belge Tervueren), je vais en centre canin tous les week-ends et ce que vous me décrivez là signifierai que tout le travail que j'ai fait depuis le début de l'éducation de mon chien n'aura servi à rien...
    Mon chien est sociable, il a juste un mauvais rappel et il me mordille les mains des fois. Je ne le ferais pas euthanasier.
    Merci de votre compréhension.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mélisandre,

      Pour votre première question, je ne suis pas sûr de l'avoir bien comprise. Pourriez-vous préciser ce que vous vouliez dire ?
      Votre deuxième question "que faut-il faire pour le réprimander correctement" est assez symptomatique de ce que je lis et entends souvent. Force est de constater que les propriétaires de chien se demandent beaucoup plus comment il faut punir un chien plutôt que de chercher à savoir comment éviter d'avoir à le faire.
      Maintenant, pour vous répondre précisément, il faudrait que je sache exactement ce que vous estimez devoir punir dans le(s) comportement(s) de votre chien.

      Quand vous parlez du travail qui n'aurait servi à rien, de quoi parlez-vous exactement ?

      Cordialement

      Supprimer
  5. C'est que je n'ai pas l'impression d'avoir utilisé les bonnes méthodes de travail. Je met un collier étrangleur à mon chien pour pouvoir le maîtriser un peu plus. Il a beaucoup de force et dès qu'il voit un chien, si je ne le vois pas avant lui, je manque de me faire arracher Le Bras. Mais sinon il est très joueur, il n'est pas un danger pour les autres chiens. C'est juste que vu son gabarit et l'allure qu'il a, il peut faire peur (les gens le prennent pour un loup). Ça m'embête de l'empêcher de jouer mais je veux le protéger. Je n'ai pas envie que quelqu'un se mette à crier et qu'elle dise en plus qu'il l'a mordu (alors que c'est faut). Jeanne veux pas de problemes, et je tiens par dessus tout à mon chien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ne pas essayer le clicker ? Cela permettrait de reconnecter le chien à vous avant qu'il n'ai envie de foncer voir les autres chiens. Pour ma part mon chien faisait ça aussi, et après quelques mauvaises rencontres il s'était mis en "autodéfense" avait perdu les bons codes et attaquait sans somations. . Bref le travail au clicker + la pratique de l'agility dans mon club canin a fait des miracles. Les codes ont été correctement rétablies et il est aujourd'hui totalement à l'écoute sans que je sois obligée de m'agacer et il est redevenu équilibré avec ses congénères.

      Supprimer
  6. Je vais faire court, à part faire de longues phrases et nous faire un cours sur l'étymologie du mot "dominant" quelles sont vos solutions ? merci de répondre de façons concises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais faire court aussi.
      Quelles sont mes solutions par rapport à quel problème ?

      Supprimer
    2. En réponse à la charmante demande: quelqu'un vous a-t-il forcé à vous mettre en rapport avec M. Marku??? car votre demande est si peu courtoise, on se demande?! A moins que vous fassiez partie de ces personnes arrogantes qui pensent que tout leur est dû??? pauvre chien en tous les cas!

      Supprimer
  7. Bonjour, je viens de découvrir votre blog et je trouves très instructif son contenu.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour et merci pour vos précieux conseils ! Grace a se site j'ai pu éduquer mon chien de façon efficace ! J'ai aussi acheter un livre qui ma aussi beaucoup aider a éduquer mon chien . Je vous assure que sa vaut le coup ! Je vous met le lien: https://bit.ly/2L9Awyy

    Merci pour tout et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  9. Je veux que le monde connaisse un grand homme bien connu sous le nom de DR Padman, site Web: https://padmanspell.com/index-3.htmlhe a la solution parfaite aux problèmes relationnels et aux problèmes de mariage. La raison principale pour laquelle je suis allé chez DR Padman. était pour trouver une solution sur la façon de récupérer mon mari parce que ces derniers temps, j'ai lu sur Internet des témoignages que certaines personnes ont écrits sur DR Padman, et j'étais très heureux et j'ai décidé de demander de l'aide, ce qu'il a fait de façon parfaite travail en jetant un sort d'amour sur mon mari qui l'a fait revenir vers moi et implorer le pardon. Je n'arrêterai pas de publier son nom sur le net à cause du bon travail qu'il fait. Je laisserai tomber son contact pour l'utilité de ceux qui ont besoin de son aide.Son email (padmanlovespell@yahoo.com) ou son site Web: https://padmanspell.com/index-3.html Whatsapp 19492293867 https://twitter.com / padman_dr. ce grand lanceur de sorts pour votre problème de relation ou de mariage, encore une fois je suis très reconnaissant envers Dr.PADMAN

    RépondreSupprimer

 

Articles les plus consultés

Qui suis-je ?

Ma photo
Ermont, Ile de France, France
En tant que comportementaliste, je suis spécialisé en comportements canins et j'interviens dans la relation homme-chien. J'aide les propriétaires à mieux comprendre leur chien et à mieux se faire comprendre d'eux. Mon approche est éthologique et systémique.