Un comportementaliste c'est quoi ?

Le métier de comportementaliste, en tant que spécialiste de la relation entre l'homme et le chien, a été créé en 1986 par l'éthologiste Michel Chanton (http://www.michel-chanton-ethologiste.com/).

Les compétences du comportementaliste

  • Éthologie (ou biologie du comportement animal)

    Le comportementaliste se sert de ses connaissances en éthologie afin de mieux connaître et comprendre le chien dans ses différents comportements ; que ce soit en milieu intraspécifique (avec des individus de la même espèce) ou interspécifique (avec des individus d'espèces différentes ; surtout l'homme en fait).
  • Psychologie

    Le comportementaliste, pendant ses consultations en entretien direct avec les propriétaires, doit comprendre quels sont tous les éléments environnementaux qui entrent en jeu pour décrypter une situation.
    L'approche est systémique. C'est à dire qu'elle ne considère pas le chien comme un cas isolé sur lequel il faudrait intervenir sans se préoccuper du reste. Bien au contraire, l'approche systémique permet de comprendre qu'humain et chien font partie d'un même système social où chaque élément/événement peut influer sur l'individu et sur la relation entre les individus.
  • Entretien semi-directif

    Il consiste à élaborer un guide d'entretien à partir des premières informations données par le propriétaire de chien, généralement par un premier contact téléphonique.
    Ce guide va ensuite permettre de conduire l'entretien en face à face en abordant différents sujets qui peuvent tous avoir un rapport avec l'objet de la consultation. Il doit permettre au comportementaliste d'obtenir des informations précises afin qu'il puisse proposer des solutions adaptées à chaque situation.
  • Comportements, perception, communication, psychologie, développement et capacités cognitives du chien

    Le comportementaliste se doit de parfaitement connaître tous ces domaines afin de proposer une service de qualité et adapté à chaque situation.

Le rôle du comportementaliste

(source : http://www.michel-chanton-ethologiste.com/qu-est-ce-qu-un-comportementaliste)

Les relations entre une famille et le chien de compagnie peuvent être parfaitement harmonieuses mais peuvent aussi parfois se détériorer. Pourquoi ?

Le chien familier est intégré de manière tellement étroite à la famille que les membres de celle-ci en viennent parfois à oublier que leur chien est ... un chien ! C’est-à-dire un animal social - comme nous - qui vit en groupe, et, comme nous selon des règles. Parfois ces règles, qui sont celles de deux espèces différentes, coïncident plus ou moins, mais il arrive aussi que les rôles attribués au chien comme “membre de la famille” le placent dans une situation d’incompréhension totale, voire d’ambiguïté. 
Situations génératrices de doubles contraintes, d’anxiété, qui peuvent amener le chien à produire des réponses qui ne sont pas celles attendues par la famille, ce qui accroît la tension et détériore encore plus les relations. 

De même pour la prétendue hiérarchie interspécifique, chère aux dresseurs, qui n’a aucun fondement scientifique et n’existe tout simplement pas . 

Travail et actions du comportementaliste

Le travail du comportementaliste est un peu comparable à celui d’un médiateur. En ayant une description aussi large que possible du mode de vie du chien, de ses relations avec la famille, il peut aider à rétablir une situation redevenant compréhensible pour l’animal.
Comme cela se pratique en thérapie familiale, on considère que la famille, le groupe dans lequel vit le chien, peut, bien involontairement, constituer un système pathogène par les contraintes qu’il implique pour l’animal. Lequel n’est pas pour autant un “malade mental”.
  
IL A BESOIN D’ÊTRE COMPRIS, ce qui lui permettra de mieux COMPRENDRE. 

Nous considérons comme indispensable que l’animal ait été examiné par votre vétérinaire habituel, seul compétent dans le domaine de la santé. Nous serons sûrs ainsi qu’il ne souffre d’aucune pathologie organique.

Pour consulter le Code de déontologie de la Fédération Européenne des Comportementalistes.

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir,
voilà , je vous explique mon souci avec mon chien.
C'est un jack Russel de 8 ans il est adorable , mais le gros souci est que des qu'il entend la pluie il ce met à aboyer , nous avons une terrasse couverte et des qu'il entent la plie sur le toit il fait des aller retour en aboyant et en regardant le toit de la terrasse (comme pour lui dire à la terrasse arrête de faire du bruit arrête de pleuvoir ) ici je me force a le promener tout les jour , même sous la pluie rien n'y fait sous la pluie il a peur queue baissée entre les jambe ,et des que je rentre pareil il recommence , je ne sais vraiment pas quoi faire j'aimerais tant lui faire arrêter ce vise mais j'y arrive pas pouvez vous m'aider merci

Publier un commentaire

Revenir en haut du site
 

Articles les plus consultés

Qui suis-je ?

Ma photo
Ermont, Ile de France, France
En tant que comportementaliste, je suis spécialisé en comportements canins et j'interviens dans la relation homme-chien. J'aide les propriétaires à mieux comprendre leur chien et à mieux se faire comprendre d'eux. Mon approche est éthologique et systémique.